Lettres à Yasmine – Sujet : le plan du salut

Chère Yasmine,

Lors de notre dernière conversation,  tu me posais des questions sur ce que nous appelons le plan du Salut. Nous évoquions notre carême.. Tu étais surprise : « ah oui ? » certes Il serait moins dur, que votre Ramadan, mais peut être n’a t-il pas le même objectif. Notre carême nous emmène vers Pâques…

Et oui, ceci est l’essentiel de notre foi : sans Pâques notre foi est vaine. Sans Pâques point de Salut. Car notre chemin sur terre est de parvenir à devenir enfant de Dieu et frère, sœur  de Jésus. A l’aimer de tout notre cœur, Lui qui a donné sa vie pour nous sauver du péché.

C’est ça le « plan du Salut » : nous apprendre à aimer Dieu, notre Père de tout notre cœur, en nous détournant du mal, celui que nous ne voulons pas faire, mais aussi celui que nous faisons alors que nous ne voulons pas le faire.

Nous donner la Vie.

Empêtrés depuis l’aube des temps,  dans notre violence, Dieu a eu pitié de notre faiblesse. Dieu qui est notre créateur, voulait à tout prix nous sauver du péché et de la mort éternelle encourue par ce péché. Et Il n’a eu de cesse d’envoyer au début des prophètes pour nous guider sur ce chemin d’embûches ; Des prophètes, ces hommes qui au long des siècles furent proches de Dieu, cachés dans, son intimité, priant sans relâche, parlant en son Nom pour révéler la tendresse de Dieu, et aussi la justesse de sa Loi. Prophètes repoussés, méprisés, pourchassés, parfois martyrisés. Il fallait faire plus : se faire Homme, car rien n’est impossible à Dieu.

Annoncé par la Bible

 Annoncé dans les textes anciens de la loi Juive (notre ancien Testament) l’Ecriture ne peut être récusée. (Isaïe, 53).

 « A celui  que le Père a consacré et envoyé dans le monde (St Jean 26,36), qui nous a racheté par ses souffrances pour nous libérer une fois pour toute de nos liens avec le mal. (Isaïe 53,4-5)

Ainsi par un seul homme Adam, le péché est rentré dans le monde, et par un seul, Jésus, la rédemption c’est-à-dire la réconciliation avec Dieu nous a été acquise par sa mort et sa résurrection.

Plan formidable, incroyable, mystère insondable pour notre raison si humaine, si limitée. Combat prodigieux entre l’Amour et le Mal, Satan. Dieu fait homme, pour que l’homme devienne enfant de Dieu et vive de son Amour.

Un chemin de longue haleine

Car le plan du Salut, c’est qu’avec ceux qui l’aiment, Dieu collabore en tout pour notre bien (Ro 8, 29).

Et la création tout entière, en attente, aspire elle aussi à cette apothéose de l’amour ; Mais elle passe par les douleurs de l’enfantement qui dure encore (Ro 8,22).

C’est cela qui est formidable aussi Yasmine, c’est que toute la création de Dieu est dans ce plan d’amour. Pas seulement les hommes mais tout ce qu’Il a créé sur terre.

Dieu nous a créé à son image, et a mis en nous l’intelligence, la volonté une affectivité et un corps sensible pour co-oeuvrer à sa création. Cette longue évolution de l’Histoire est le reflet de la participation active de l’homme à la création, et tout ce qu’il a fait avec amour et qui a fait grandir l’humanité, est un juste retour de l’Amour de Dieu semé dans nos cœurs.

Quelle Espérance  de Dieu en l’Homme ma chère Yasmine !

Le Pardon divin plus fort que tout

Et Dieu ne se lasse pas ! C’est sa force et sa grandeur de nous aimer quoiqu’il arrive !

Il sait bien de quoi nous sommes faits ! Il connaît notre misère. « Miserere » du Psaume 50

« Purifie-moi avec l’hysope, et je serai pur ; lave moi et je serai blanc, plus que la neige. » (Ps 50, 9)

Exprimer notre misère et notre repentir en dépit de la gravité de nos actes est notre moyen de demander pardon à Dieu et d’obtenir ce pardon, cette miséricorde.des questions

Avoir confiance en Dieu dans son pardon inconditionnel est le meilleur moyen de s’assurer sa Grace, c’est à dire son Amour et sa  bénédiction car nous reconnaissons notre faiblesse, et sa grandeur à Lui.

C’est là notre Espérance : nous connaissons combien nous sommes changeants, mais tant que nous espérons, tant que nous mettons notre confiance en Dieu seul, Il veille sur nous et nous mènera vers Lui.

En route vers la vie éternelle.

C’est bien tout le sens de notre carême, et il me semble, du vôtre.

Tendus vers l’esprit de charité qui peut habiter notre cœur, pour répandre la paix et partager avec les plus pauvres, soutenus par la prière, abandonnés en confiance à sa tendresse et sa miséricorde pour nous, nous tendons nos efforts vers le repentir de nos fautes et nous détournons le plus possible vers le regret de nos mauvaises habitudes….

Revigorés après 40 jours (notre carême), nous nous laissons habiter par cette Amour qui est plus fort que la mort, la joie Pascale de la résurrection de Jésus.

Humbles et pardonnés, nous pouvons continuer notre marche terrestre, sûrs d’être aimés, confiants malgré les chutes, en Espérance totale de la vie éternelle.

La vie éternelle, je t’en reparlerai !

Mais cela Yasmine : C’est une autre histoire, pour ma prochaine lettre !

Alizée.

Et toi, qu’en penses-tu ? Viens chat’er avec nous pour en discuter !

Leave a comment

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2024 by AncoraThemes. All rights reserved.